MesPetitesLectures » Contemporain » alto braco- vanessa bamberger

Alto braco

Vanessa Bamberger

Brune a grandi au-dessus du Catulle, le café parisien de ses ” grands-mères “, Douce et Granita, qui l’ont élevée après la mort de Rose, sa mère. A l’époque, les soeurs Rigal – deux sacrées bonnes femmes – servaient jusqu’à deux cents repas par jour. Comme chez la plupart des limonadiers aveyronnais de Paris, les mots ” vacances ” et ” loisirs ” y étaient bannis. L’été, elles envoyaient la petite Brune dans leur Aubrac natal, une terre à la fois chérie et détestée.
Brune n’y est pas retournée depuis plus de vingt ans. Mais juste avant de mourir, Douce lui a demandé d’être inhumée sur le plateau, au pays des forêts d’épicéas et des lacs argentés, des steppes brûlées et des vaches caramel, dans l’infini brumeux balayé par l’écir, ce vent de tempête qui souffle comme un mauvais sort… Accompagnée de Granita, Brune découvre un monde à part où se mêlent tradition et modernité.
Et peu à peu, les secrets de la famille Rigal surgissent des tourbières, les ” hautes boues ” de l’Aubrac, Alto Braco en occitan.

Editeur

Liana Levi

Mon avis

Un roman qui va nous raconter l'Aubrac, la vie, les racines familiales, le sang et la quête de soi. Douce, la grand-mère de Brune vient de mourir. Son ultime volonté: retourner à sa terre: l'Aubrac. Brune va donc entreprendre pour Douce ce dernier voyage, et découvrir beaucoup de chose sur elle-même.
Facebook
Instagram
Pinterest
LinkedIn

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Me contacter

14 + 2 =

Angélique Anconetti

A tous les romans qu'on a lus.
A tous ceux qu'on lira encore.

Parce qu'à la manière de marchands de sable, ils sèment dans notre quotidien quelques mots ou quelques phrases qui vont faire leur route dans notre subconscient et nous changer. En toute discrétion, mais de façon irrémédiable.

Cathy Bonidan
Chambre 128

Mes Petites Lectures - Le Blog d'Angélique Anconetti - 2019

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial