MesPetitesLectures » Mes pepites » ceux que je suis-olivier dorchamps

Ceux que je suis

Olivier Dorchamps

“Le Maroc, c’est un pays dont j’ai hérité un prénom que je passe ma vie à épeler et un bronzage permanent qui supporte mal l’hiver à Paris, surtout quand il s’agissait de trouver un petit boulot pour payer mes études”. Marwan est français, un point c’est tout. Alors, comme ses deux frères, il ne comprend pas pourquoi leur père, garagiste à Clichy, a souhaité être enterré à Casablanca. Comme si le chagrin ne suffisait pas.
Pourquoi leur imposer ça ? C’est Marwan qui ira. C’est lui qui accompagnera le cercueil dans l’avion, tandis que le reste de la famille arrivera par la route. Et c’est à lui que sa grand-mère, dernier lien avec ce pays qu’il connaît mal, racontera toute l’histoire. L’incroyable histoire. Ceux que je suis est un roman pudique et délicat, à la justesse toujours irréprochable.

Editeur

Finitude Editions

Mon avis

Comment être Français- Marocain ou Marocain-Français lorsque ces deux pays vous rejettent et vous considèrent comme étranger? Voilà le cadre dans lequel Marwan et sa famille évolue depuis toujours. Marina vivait une vie "paisible" de prof d'histoire à Clichy lorsque son père décède brutalement. Celui-ci veut être inhumé au Maroc. Choix incompréhensible pour ses enfants, mais qui respecteront les dernières volontés de leur père. C'est un roman bouleversant sur les liens familiaux, l'Histoire des ces deux pays et enfin une quête d'identité de ce jeune homme.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Me contacter

4 + 14 =

Angélique Anconetti

A tous les romans qu'on a lus.
A tous ceux qu'on lira encore.

Parce qu'à la manière de marchands de sable, ils sèment dans notre quotidien quelques mots ou quelques phrases qui vont faire leur route dans notre subconscient et nous changer. En toute discrétion, mais de façon irrémédiable.

Cathy Bonidan
Chambre 128

Mes Petites Lectures - Le Blog d'Angélique Anconetti - 2019

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial