MesPetitesLectures » Policier » du poison dans la tête- Jacques saussey

Du poison dans la tête

Jacques Saussey

Elle a incliné le cou, le visage déformé par les flocons, épais qui se déposaient déjà sur le carreau. Elle a cherché son regard à travers le verre qui s’opacifiait de seconde en seconde, mais les lunettes noires l’ont empêchée de le trouver. Alors, elle s’est détournée vers le pont et elle a commencé à marcher en direction de la gare, son manteau ouvert claquant sur ses jambes face au vent glacial.
Dans la voiture, le son des feux de détresse rythmait sa progression comme le tic-tac d’une minuterie. Une femme qui arrivait en sens inverse s’est retournée sur elle. Elle a eu un temps d’arrêt, comme si elle doutait de ce qu’elle venait d’apercevoir. Il a vu un panache de vapeur sortir de la bouche de l’inconnue. Elle s’est figée d’horreur au moment où Myriam a laissé tomber son manteau dans la neige et a enjambé le parapet.

Editeur

FRENCH PULP EDITION

Mon avis

Un thriller psychologique très bien rythmé avec 3 "affaires" simultanément. Une affaire de violence psychologique faite par un manipulateur qui pousse ses victimes au suicide. Comment mettre un terme à son cercle macabre? Un "cold case" qui concerne directement Daniel Magne, et qui le plonge dans son passé, et le renvoie à un moment extrêmement douloureux pour lui. Et enfin, Oscar, son fils adoptif qui va vivre des instants difficiles. Un polar que l'on a du mal à quitter.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Me contacter

9 + 15 =

Angélique Anconetti

A tous les romans qu'on a lus.
A tous ceux qu'on lira encore.

Parce qu'à la manière de marchands de sable, ils sèment dans notre quotidien quelques mots ou quelques phrases qui vont faire leur route dans notre subconscient et nous changer. En toute discrétion, mais de façon irrémédiable.

Cathy Bonidan
Chambre 128

Mes Petites Lectures - Le Blog d'Angélique Anconetti - 2019

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial