Il fallait que je vous le dise

Aude Mermilliod
Martin Winckler (Préfacier)

” J’avais 24 ans. C’était man choir. Un choix que je n’ai jamais regretté depuis. Cela ne veut pas dire que ça a été facile. J’ai été bouleversée par cette décision, et très seule face à des émotions que je ne m’expliquais pas. Des années plus tard, j’ai décidé d’écrire tout cela. De dire toutes ses choses que l’on garde silencieuses, dans l’espoir que mon témoignage sera utile et rassurant pour d’autres “.
Il fallait que je vous le dise est un récit à deux voix dans lequel le parcours personnel de l’autrice rejoint le parcours du médecin et romancier Martin Winckler, autour d’un sujet encore largement tabou : l’avortement.

Editeur

CASTERMAN

Mon avis

Un grand merci à Aude pour le partage de son histoire. Avec beaucoup de pudeur, l'auteure lève le voile sur le tabou de l'avortement. Une Bd qui m'a émue. Une très jolie collaboration avec Martin Wincler. Dans notre monde, il devrait avoir plus de Martin Wincler, d'Yvonne, d'Aline, d'Aude Mermilliod, de Letti... Cette Bd m'a fait énormément de bien après la lecture du roman de Jodi Picoult, "Une étincelle de vie".

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Me contacter

1 + 7 =

Angélique Anconetti

A tous les romans qu'on a lus.
A tous ceux qu'on lira encore.

Parce qu'à la manière de marchands de sable, ils sèment dans notre quotidien quelques mots ou quelques phrases qui vont faire leur route dans notre subconscient et nous changer. En toute discrétion, mais de façon irrémédiable.

Cathy Bonidan
Chambre 128

Mes Petites Lectures - Le Blog d'Angélique Anconetti - 2019

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial