Le manchot qui en avait marre d’être pris pour un pingouin

NICOLAS DIGARD, CHRISTINE ROUSSEY

Pierrot Manchot lisait le journal dans un parc, quand un ours passa près de lui et le salua poliment : – Bonjour, monsieur Pingouin ! A ces mots, Pierrot Manchot bondit de son banc, furieux : – J’en ai plein le bec, par dessus les nageoires, marre aux canards ! J’en ai assez que tout le monde prenne les manchots pour des pingouins ! Il faut que cela cesse !

Editeur

MANUFACTURE DE LIVRE

Mon avis

Venez rencontrer Pierrot, mais surtout ne lui parler pas de pingouin, il risque de voir rouge!

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Me contacter

5 + 14 =

Angélique Anconetti

A tous les romans qu'on a lus.
A tous ceux qu'on lira encore.

Parce qu'à la manière de marchands de sable, ils sèment dans notre quotidien quelques mots ou quelques phrases qui vont faire leur route dans notre subconscient et nous changer. En toute discrétion, mais de façon irrémédiable.

Cathy Bonidan
Chambre 128

Mes Petites Lectures - Le Blog d'Angélique Anconetti - 2019

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial