MesPetitesLectures » Mes pepites » le parfum des grandes vacances- Thibault prugne

Le parfum des grandes vacances

Thibault Prugne

Je me souviens de sa cabane qui flottait dans les champs comme un phare sur l’océan ; des feuilles du vieux frêne scintillant au soleil, de l’odeur du linge qui séchait au fond du jardin, du bourdonnement des abeilles et du chant des mésanges. Pépé Léon faisait partie de ces gens qui aimeraient que rien ne change jamais. Qui ne veulent pas refaire le monde, juste vivre au milieu et l’écouter respirer.
Je m’appelle Louise et ceci est mon histoire.

Editeur

MARGOT EDITIONS

Mon avis

Un album pour enfants à partir de 3 ans, doux, tendre et poétique. C'est un vrai plaisir pour les yeux de contempler les illustrations et c'est aussi un plaisir de lecture à partager, une belle histoire écrite avec beaucoup de tendresse. Souvenirs après souvenirs Louise nous conte son enfance auprès de son grand-père Léon: « Pépé Leon faisait parti de ces gens qui aimerait que rien ne change jamais. Qui ne veulent pas refaire le monde, juste vivre au milieu et l'écouter. » Nous devrions nous aussi faire comme Papy Léon et vivre au milieu du monde.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Me contacter

8 + 5 =

Angélique Anconetti

A tous les romans qu'on a lus.
A tous ceux qu'on lira encore.

Parce qu'à la manière de marchands de sable, ils sèment dans notre quotidien quelques mots ou quelques phrases qui vont faire leur route dans notre subconscient et nous changer. En toute discrétion, mais de façon irrémédiable.

Cathy Bonidan
Chambre 128

Mes Petites Lectures - Le Blog d'Angélique Anconetti - 2019

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial