Maison sans fenêtre, enfance meurtries en Centrafrique

DIDIER KASSAÏ, MARC ELLISON

La République centrafricaine est l’un des pires pays au monde pour un enfant. Dans cette ancienne colonie française située au deuxième rang derrière le Niger au bas de l’indice de développement humain de l’ONU, les enfants grandissent dans un environnement paralysé par des décennies de mauvaise gestion, de corruption et de coups d’Etat. Le récent conflit armé a encore empiré la situation : l’insécurité permanente a entravé les efforts humanitaires.
Seul un tiers des enfants sont scolarisés. Nombre d’entre eux vivent encore dans de vastes camps établis pour les déplacés internes, avec un accès minimal aux soins et à l’éducation. Leur enfance est interrompue, perdue.

Editeur

LA BOÎTE À BULLE

Mon avis

Une bd reportage sur l’enfance volée de ces jeunes en République centrafricaine. Des témoignages d’enfants poignants.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Me contacter

4 + 8 =

Angélique Anconetti

A tous les romans qu'on a lus.
A tous ceux qu'on lira encore.

Parce qu'à la manière de marchands de sable, ils sèment dans notre quotidien quelques mots ou quelques phrases qui vont faire leur route dans notre subconscient et nous changer. En toute discrétion, mais de façon irrémédiable.

Cathy Bonidan
Chambre 128

Mes Petites Lectures - Le Blog d'Angélique Anconetti - 2019

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial