MesPetitesLectures » Contemporain » sale gosse- matthieu palain

Sale gosse

Mathieu Palain

Wilfried naît du mauvais côté de la vie. Sa mère, trop jeune et trop perdue, l’abandonne. Il est placé dans une famille d’accueil aimante. A quinze ans, son monde, c’est le foot. Il grandit balle au pied dans un centre de formation. Mais une colère gronde en lui. Wilfried ne sait pas d’où il vient, ni qui il est. Un jour sa rage explose ; il frappe un joueur. Exclusion définitive. Retour à la case départ.
Il retrouve les tours de sa cité, et sombre dans la délinquance. C’est là qu’il rencontre Nina, éducatrice de la Protection judiciaire de la jeunesse. Pour elle, chaque jour est une course contre la montre ; il faut sortir ces ados de l’engrenage. Avec Wilfried, un lien particulier se noue.

Editeur

Iconoclaste

Mon avis

Un premier roman, qui vient de me mettre une grande claque... J'ai vécu plein d'émotions tout au long de ma lecture. J'ai souri, j'ai senti par moment la colère monter, je me suis sentie agacer par un système défaillant et plein d'incohérence... Une phrase m'a beaucoup parlé car je crois en cette vérité:" n'oubliez pas que les dés jetés à la naissance ne sont pas une fatalité. Il y aura des mains tendues. Soyez assez modeste pour les saisir." Il y a des Wilfried, à côté des nous, des mômes que l'on stigmatise, des mômes de quartiers que l'on fait partir perdants avant qu'ils ne commencent leurs vies et il y a des Nina, pas beaucoup, mais ces Nina croient en l'être humain. Ce petit bout de femme est un vrai rayon de soleil mais c'est aussi une lionne qui se bat pour défendre les valeurs qu'elle a et en lesquelles elle croit. Une découverte percutante.
Facebook
Instagram
Pinterest
LinkedIn

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Me contacter

12 + 1 =

Angélique Anconetti

A tous les romans qu'on a lus.
A tous ceux qu'on lira encore.

Parce qu'à la manière de marchands de sable, ils sèment dans notre quotidien quelques mots ou quelques phrases qui vont faire leur route dans notre subconscient et nous changer. En toute discrétion, mais de façon irrémédiable.

Cathy Bonidan
Chambre 128

Mes Petites Lectures - Le Blog d'Angélique Anconetti - 2019

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial